Suivez-nous

© 2016 Varstour - OT Vars

Vars Mountain Trail, l'évènement trail des Hautes-Alpes

4ème édition du Vars Mountain Trail avec la victoire de Guillaume CHARLES


Le Tour des crêtes - 42 km - D+3030m

Le coureur de Briançon, CRS secouriste, Guillaume CHARLES, a bouclé le tour des crêtes en 5:10:55 malgré une chute qui lui a causé une plaie à la main et des douleurs aux côtes.
« Le départ était difficile pour moi, on est parti rapidement avec un groupe de 8 coureurs mais j'ai pu mettre le paquet sur les descentes où je suis plus l'aise et malgré une chute, j'ai pu remonter la tête de course. C'est incroyable, je suis étonné et content de cette victoire, je recommencerai le plus souvent possible ! »

A la 2ème position on retrouve le Grenoblois Benjamin ALLOUCHE, coureur du Taillefer Trail team qui boucle le parcours en 5:15:29. Du haut de ses 19 ans, il débute une jeune carrière de trailer et se prépare pour ses deux prochaines échéances à savoir l'Ubaye Trail Salomon le week-end prochain et les Championnats de France de KV en septembre. Il ambitionne également de monter son propre team très prochainement : « cette course porte vraiment bien son nom, le Tour des Crêtes, ce ne sont pas les mêmes montagnes que chez moi et j'ai voulu voir ce que cela donne, je ne suis pas déçu ! »

Et sur la 3ème marche du podium, c'est le triple vainqueur des éditions précédentes qui s'empare de la médaille de bronze en 5:21:17, Rémi LOUBET (X-bionic) termine ce 42 km en souffrance physique depuis la descente des crêtes de Vars : « la course a été difficile avec un départ sous la pluie un peu stressant puis par chance le soleil est revenu. Je suis parti trop fort je l'ai payé à la montée du col de la Scie. Ensuite j'ai dû gérer des crampes, je ne voulais pas abandonner ». Rémi est plutôt satisfait d'avoir pu terminer la course, il reste tout de même sur le podium, l'ambassadeur trail de Vars n 'a pas à rougir c'est une excellente performance sur un parcours qu'il connait bien et qu'il apprécie toujours autant : « ce que j'aime sur ce trail, c'est l'enchainement des parcours en crêtes avec des montées difficiles récompensées par ces paysages qui remontent le moral avant d'attaquer les descentes ». Il va se préparer maintenant pour ses deux prochaines échéances à savoir le trail du Mont Viso en Italie fin août, qui présente le même format que celui de Vars et surtout son premier 105km/6500mD+ durant l'Ultra Trail de l'Altlas Toubkal début octobre.

Chez les femmes, doublet de la suissesse Vanessa ARMELAO qui remporte le tour des crêtes. Pour sa 2ème participation, la suissesse Vanessa ARMELAO s'offre la victoire sur le parcours phare de ce Vars Mountain Trail qu'elle termine en 06:11:15.
« La course était chaude mais pas glissante sur un joli parcours. Je fais ça uniquement pour le plaisir donc c'est facile, c'est mon crédo : tant que les jambes avancent ça va ! ». Sa prochaine échéance sera le Trail du Barlatay en Suisse en août prochain, son premier ultra Trail de 87km : « je n'ai jamais fait de distance au-delà de 65km ».

Il y avait 4 femmes sur le podium du jour puisque la 2ème Elodie VARRAINE termine son tour en 06:28:45 et à la 3ème place on retrouve les deux traileuses ex-aequo Audrey BASSAC (Endurance shop Cap Garonne) et Laurie ATZENI en 07:02:49. Elles ont fait la course en semble, Lauri avait gagné la 1ère édition du Vars Mountain Trail, elle connait bien les trails des Hautes Alpes, elle a aujourd'hui couru avec sa copine Audrey qui a fait 1ère dame de l'Ultra Trail de Madère : elles ont franchi la ligne d'arrivée ensemble.

La boucle de Peynier - 25 km - D+1487m

Chez les hommes, c'est le jeune gapençais Julien MICHELON (Team endurance shop Gap/Club Elite Hautes Alpes) qui gagne en 2:15:58 : « je suis parti plutôt doucement avant d'accélérer progressivement, j'ai pris la tête de la course au col de Vars ce qui m'a mis en confiance pour la suite, cette victoire arrive à un moment où je n'étais pas très en forme, ceci me rassure pour la suite ! » Adepte du ski alpinisme Julien MICHELON fait 5ème de la dernière Sky Race et a gagné le trail du Rousset avant de s'imposer ici à Vars devant un des grands noms français du ski de fond, Vincent VITTOZ (Champion du Monde de ski de fond en 2005) qui boucle ce parcours en 2:22:11.

Venu avec 20 coéquipiers du team Cap Vercors grâce au format multi-course du Vars Mountain Trail, Vincent a découvert un parcours qu'il qualifie de « décor magnifique sur les crêtes, agréable à courir » avec une dernière montée avant l'arrivée très cassante En 3ème position c'est Benoit BESSIERE du Team Provence Endurance qui avait déjà fait le KV (5ème position) de la veille qui s'impose en 02:33:38.

Chez les femmes, c'est Marion DELESPIERRE (Rrun Lyon) qui l'emporte aujourd'hui en 03:05:49 déjà auréolée la veille d'une 2ème place au KV. Elle nous confie être passée aux avant-postes à mi-course après un départ prudent dû à une blessure encore vive survenue lors du trail du Mont Blanc. « Les passages en crêtes étaient magnifiques, j'ai même eu le temps de prendre des photos et faire quelques selfies ! » En 2ème place on retrouve la traileuse Emilie MIGIEU de l'UAC JDB à 03:12:19 suivie de Sandra HAULAIT (CEPAL) en 03:16:27.

Victor GARCIN, le jeune local prend la 8ème place du classement général en 2 :44 :52 et remporte la première place de sa catégorie Junior.

Le Col de Vars - 13 km - D+465m

Le vainqueur, Guilhem ELIAS (Aix en Provence), a bouclé l'itinéraire en 59:42 chez les hommes et Alexia COUDRAY (Ventoux trail club) en 1 :12 :41 chez les femmes. De l'avis général, le tracé 2017 est un bon cru. En effet, quelques modifications ont été apportées sur ce parcours par rapport aux années précédentes. Ce 13km est de fait plus tonique, dynamique avec des relances et des passages très roulants au milieu de paysages magnifiques.

Le vainqueur du 13 km est un habitué des courses d'orientation, à 17 ans, le plus jeune de cette compétition, Guilhem ELIAS termine la boucle sous l'heure de course en 59:42.
« C'est seulement mon deuxième trail cette année, le parcours était magnifique je suis surtout venu ici pour m'amuser. Le parcours de cette année était moins cassant que 2016 et du coup plus joueur avec des relances et des passages très roulants notamment sur la fin ».

Dans un mouchoir de poche, Etienne MARGAILLAN passe la ligne sur ses talons en 59 :43. Sur la troisième marche du podium on retrouve Mathieu Falcone en 01:02:05

Du côté des filles, c'est Alexia COUDRAY (Ventoux trail club) qui l'emporte en 1 :12 :41 : « la course est partie très vite et il fallait se faire sa place avant de rentrer dans les singles. Le profil montant me correspond, j'ai eu cependant du mal avec le cardio, je suis pourtant là depuis quelques jours pour m'acclimater à l'altitude. Super tracé ». Adepte des raids multisports, la prochaine échéance pour Alexia sera le 23 km de l'Ubaye Trail Salomon le week-end prochain. En deuxième position on retrouve Lina LEVEL (AC Capellois) en 1 :20 :10 suivie à la troisième place par Maroussia COMPARAT en 1 :26 :39

Le Kilomètre vertical - 3.6 km - D+914m

Le choc des générations – nouveau record de montée Un podium surprenant pour ce KV avec 3 athlètes de générations différentes !

La relève a été présente aujourd'hui avec une lutte au coude à coude entre Julien NAVARRO (Team Optisport) et Alexandre FINE (CS Serre Chevalier) qui se sont tirés la bourre tout le long du parcours et motivés pour arriver tous les deux à un nouveau record de KV. Julien est un habitué des marathon, il se présentera d'ailleurs ce dimanche sur le 42km du Vars Mountain trail en catégorie senior. Alexandre lui est l'actuel champion de France espoir de course en montagne.
Au final c'est Julien NAVARRO qui passe devant en 35:35 devant Alexandre FINE en 35 :45.
Sur la troisième marche du podium on retrouve le gapençais Serge Garnier, un des spécialistes français des montées sèche à pied et à vélo qui courre en catégorie vétéran. Une belle image intergénérationnelle empreinte d'un énorme respect quand on demande aux 2 premiers ce qu'ils ressentent après avoir partagé un podium avec Serge : « c'est un exemple pour nous, on ne se connaissait que de nom, c'est un honneur de pouvoir courir ensemble sur cette course ».

Le commentaire de course des 3 champions est unanime : c'est exceptionnel de pouvoir participer à un KV avec départ en ligne, on sait où l'on en est, on peut se tirer la bourre, d'habitude les départs se font en individuel. Le parcours est très beau, on reviendra ».

Du côté des dames, c'est aussi la jeunesse qui dame le pion aux seniors avec la victoire de Mallaurie MATTAN du club Ecrins Trail Running. La jeune fille membre de l'équipe de France de ski alpinisme, vainqueur du dernier KV des Ecrins confirme ici son excellente forme qui laisse augurer une suite de carrière sportive exceptionnelle. Elle termine ce KV en 46 :36 et se classe 11ème au général. Elle devance 2 athlètes qui se sont livrés une belle lutte sur la montée avec en deuxième position Marion DELESPIERRE (Rrun Lyon) en 48 :58 et Karen COURCELLE (GH2A - Team Endurance shop 13) en 49 :07.

Le clin d'œil du jour : les enfants sont à l'honneur, la course de biathlon a rencontré un franc succès et permis aux sportifs en herbe (entre 7 et 17 ans) de passer l'arche des grands et recevoir leur médaille. Un initiation gratuite au biathlon était également proposée tout au long de la journée.