Rendez-vous les 30 et 31 Juillet pour la 8ème édition


L'incontournable trail "made in Vars", le Vars Mountain Trail, a fait son grand retour pour la 7ème édition. Tout a été est mis en œuvre pour réunir les conditions favorables au bon déroulé de cette épreuve pour les 600 participants de ce weekend 100% nature. Ce week-end, 5 formats et 6 courses sont proposés afin que les coureurs de tous niveaux puissent tenter l'aventure du Vars Mountain Trail. Ce rendez-vous était très attendu par les 600 coureurs adeptes de course en montagne pour ses épreuves vertigineuses, ses paysages spectaculaires et l'ambiance chaleureuse qui y règne.





42 km: Tour des Crêtes
:

Rémi LOUBET (la Sportiva/Vars) s'offre une cinquième victoire sur le Tour des Crêtes avec un nouveau temps de référence de 5 :00 :59.

L'ambassadeur trail de Vars avait pourtant une sévère concurrence avec Mikael PASERO (Team Instinct/Les coureurs du Lac Bleu) et le guillestrin Mathieu ESMIEU (Guil Trail Club) ; Les trois athlètes ont fait la course ensemble jusqu'au point de ravitaillement avant la dernière montée, redoutable, quasiment un KV pour finir la course. « C'est dans cette dernière montée que j'ai commencé à accélérer, estimant que c'était la meilleure stratégie pour essayer de prendre mes distances. Cela a fonctionné, même si je me suis mis dans le rouge, j'ai tenu bon jusqu'à la ligne d'arrivée, au mental et en évitant la chute sur la dernière descente », nous confie Rémi LOUBET avant de poursuivre «On a été au coude à coude tout le long, avec cette météo et les conditions de course extraordinaires, la situation était très bonne pour réaliser de belles performances ! »
C'est chose faite car Rémi s'octroie un nouveau record de temps pour le tour des crêtes. Rappelons que la veille, il a également décroché un nouveau chrono de référence sur le KV/KL. Un week-end réussi pour l'athlète ambassadeur sportif de Vars.

Du côté des dames, victoire au sprint pour la Bisontine Célia GIGOUT qui dépasse sa rivale sur la ligne d'arrivée en 6 :15 :22 La jeune athlète originaire de Besançon court d'habitude sur des distances plus courtes et prend pour la première fois un départ dans les Alpes du Sud. Elle a su se montrer très opportuniste en coiffant la niçoise Léa DUHET sur la ligne d'arrivée dans la même seconde. En effet, cette dernière était devant tout au long des 42km avec un bon rythme mais elle a relâché trop tôt sur la ligne laissant la victoire à Célia qui lui a imposé un véritable sprint sur la dernière descente.







24 km: Boucle de Peynier

Sous une météo estivale, Adrien Tuffery remporte la Boucle de Peynier en 2h30'52 pour un peu plus de 24 km. Pour sa première participation à un trail alpin, il a su mené en main de maitre cette course sur un parcours alternant entre ascension à forte verticalité, prairies alpestres, crêtes finement ciselées ou encore champs de fleurs. En tête a tous les pointages, Adrien n'a pas laissé le temps aux autres concurrents de le talonner. Sa gestion de l'effort malgré une montée solide lui a permis de faire la différence dans les parties descendantes et de s'offrir la première marche du podium. Avec cette victoire, il conforte sa place de trailer sur courte distance, son profil de course de prédilection. Simon Michel-Berger (2h35'43) et le guillestrin Grégoire Molle (2h39'26) complète le podium.

Un nouveau record chez les féminines pour Louise Wanner qui boucle l'itinéraire en 2h48'02. 2ème lors des premiers kilomètres, elle fera la différence dans la redoutable montée du Paneyron avant de creuser l'écart dans la descente vers les villages varsincs. La plus haute marche du podium est une belle récompense pour l'étudiante en dernière année de médecine. Derrière elle, Anna Perelroizen en termine avec un chrono à 2h58'23 laissant à la troisième position à Alexandra Nain Heintz, déjà présente sur le podium du 13 km la veille.







LE KV/KL – Nouveau record de montée pour les coureurs Rémi Loubet et Corinne Favre
:

Le KV KL lance la 7ème édition du Vars Mountain Trail.

En effet, depuis 2 ans, la nouvelle version du kilomètre vertical du week-end trail varsinc se déroule sur la mythique piste de Chabrières. Un mythe car elle est tout simplement la piste la plus rapide du monde en ski de vitesse avec un record à près de 255km/h à la descente Et bien Chabrières va pouvoir inscrire un nouveau record à son palmarès, tout comme Rémi Loubet (La Sportiva/Vars) avec un chrono de 17mn32s et Corine Favre (La Sportiva) en 21mn14s pour parcourir les 440m de dénivelé positifs en 1km avec une quasi verticale sur les derniers mètres !

Un véritable challenge, comme les aime Rémi : « les conditions étaient idéales pour faire de bons chronos, la pluie a tassé le terrains devenu moins sec donc moins glissant permettant de meilleurs appuis. C'est une course très amusante où il faut tout donner, déposer le cerveau pendant 20mn et ne plus se poser de questions. La piste est impressionnante c'est pour cela que l'on évite de regarder en arrière, du coup on passe la montée avec la face devant notre nez à rechercher les appuis avec les pieds et les bâtons. » Corinne Favre de son côté se félicite d'avoir encore « la patate ». Avec une longue et immense carrière sportive en trail, ski-alpinisme (multiple championne du monde), cyclisme, cette pionnière des courses en montagne a plus d'une corde à son arc. Habituée à des courses plus longues elle a confié : « ce KV est très particulier car le format 1km pour 440m de dénivelé rend la pratique impulsive et je n'ai pas l'habitude ! »

Une météo qui a largement perturbé le format de course : en effet les deux manches dont une avec élimination par l'arrière tous les 100m de dénivelés se sont transformées en une manche avec mass start. Après avoir essuyé deux ondées de grêle, l'organisation a profité d'une fenêtre météo pour faire partir l'épreuve après avoir fait voté à main levée les 15 participants. Ainsi, le KV/KL s'est couru en une seule manche avec l'accord d'une grande majorité.







Col de Vars - 13 km: Le champion de France, Alexandre fine explose et s'impose!
:

Le Col de Vars s'est joué en un mouchoir de poche

Un nouveau record (53'15) pour une première participation sur ce splendide parcours de 13 km. Tristan Calamita monte sur la deuxième marche du podium et vient ainsi s'intercaler entre les frères jumeaux, devançant Sébastien Fine qui s'offre la troisième place.

Participant pour la première fois au "Col de Vars" ils ajoutent, tous les 3, une ligne supplémentaire sur leur palmares déjà bien fourni. Champion de France, champion de monde de trail en équipe et 5 ème aux derniers championnats du monde de course en montagne, Alexandre, a particulièrement apprécié ce parcours dynamique et complet, alternant de nombreuses relances de petites bosses et des descentes techniques. Un excellent terrain pour préparer ses prochains championnats de France et championnats du Monde sui se dérouleront en Thaïlande au mois de Novembre.

Côté femme, décidant de partir seule, Laurey Van Den Berge offre un vent de fraîcheur sur le palmares féminin en s'imposant en 1h15'56 devant Alexandra Nain et Emma Chavet sur un beau parcours à travers des sentiers dominant la vallée varsincque et faisant face aux sommets environnants. Participant pour la première fois au Vars Mountain Trail elle a su trouvé son rythme, même les lesv 4 km premiers kilomètres ont été difficile pour la néerlandaise.







Le défi varsinc: La plus belle récompense du week-end

Les plus courageux s'étaient donné rendez-vous pour un véritable challenge en hommage à Brice Lombard, disparu l'automne dernier. Un format de course qui cumulait les performances du 13 km le samedi et du 24 km du dimanche. A ce jeu là, Alexandra Nain heintz et Rémi Debeauvais s'imposent dans leur catégorie.




Courses enfants, place aux jeunes prometteurs
:

La course enfant a également livré un spectacle de toute beauté. Plus d'une soixante d'enfants de 7 à 15 ans , 5 catégories et un parcours alliant course à pied et biathlon.
Les bouts de choux ont donc du faire preuve de concentration, sang froid et endurance pour venir à bout de ces boucles avant de franchir avec succès la ligne d'arrivée. Des départs explosifs, des encouragements de folie, une pluie de médailles ont ravi ces trailers en herbe.







Le tour des villages - 4 km: Des indices, une énigme et de la bonne humeur

Petits et grands, en famille ou entre amis, les participants se sont élancés sur ce joli itinéraire à la découverte des recoins cachés des villages. Cette année, les participants sont partis à la recherche d'une énigme sur un des villages à travers des indices tout au long du parcours.
Une épreuve idéale pour découvrir et s'initier aux plaisirs du trail en montagne sur un très joli parcours qui a permis à tous les coureurs de découvrir les différentes facettes de la course en montagne tout en s'amusant: single track, parties raides, cassantes ou encore roulantes, escaliers, tout était réuni pour passer un très bon moment. Petite distance, petit dénivelé mais sensations intenses pour l'ensemble des participants.


Une magnifique édition avec tous les ingrédients, du spectacle, du dépassement, de la ferveur, des émotions, le tout réuni pour une grande fête. Des images plein les yeux, une ambiance conviviale et des parcours qui vont laisser des traces pendant quelques temps dans les corps endoloris des coureurs. Chemins alpestres, crêtes, sous bois, single track, villages, les organisateurs n'ont pas ménagé les coureurs mais le plaisir se lisait sur tous les visages des participants.